Les différents types de

Jambon cru

Avec la large sélection disponible pour les jambons crus, vous trouverez toujours un jambon à mettre dans votre plat pour sublimer votre repas.

Les jambons crus

proposés par jambon.FR

Si vous avez un évènement en vue, un programme gustatif avec votre famille ou vos amis, vous pouvez avoir un peu de mal à choisir les plats à réserver à vos convives. Pourquoi ne pas alors penser au jambon cru dans votre plan de restauration ? En plus d’être apprécié d’un grand nombre, il est à la fois appétissant et gourmand. Cette proposition vous intéresse-t-elle ? Si oui, ici nous vous présentons justement les différentes catégories de jambon cru qui existent sur le marché.

Le jambon de Parme

C’est un type de jambon qui est originaire du nord de l’Italie. Il est fabriqué selon les anciennes traditions à base de porc blanc élevé et nourri à partir de céréales de petit-lait dans la région de Parme. Ainsi, au cours du processus de fabrication, le jambon de Parme est réfrigéré pendant 24 heures afin qu’il soit à 0 °C. Cela, pour être ensuite facilement coupé et travaillé pour lui donner une forme ronde avec une couleur vive. L’étape de salaison se fait à une température idéale (entre 1 et 4 °C) pour que la viande soit humidifiée à 80 %.

Par ailleurs, l’étape de séchage quant à elle se fait dans des zones naturelles, et ce, à température ambiante pendant 14 mois au minimum. Mais avant, il est rincé dans de l’eau tiède. Enfin, après le séchage, le jambon est mis dans des caves pour être raffiné. Lorsque toutes ces étapes sont suivies à la règle, le jambon de Parme peut être dégusté cru et découpé en de fines tranches avec du pain par exemple.

Le jambon de Bayonne

C’est un jambon cru qui est de plus en prisé dans les charcuteries. Il est originaire du bassin de l’Adour et a un goût salé. En effet, sa fabrication se fait selon des pratiques rigoureuses afin de lui conférer une saveur exquise. En évoquant l’étape de préparation, il est à noter que ce sont les porcs nourris à base de maïs et pesant environ 120 kg qui sont abattus pour faire ce type de jambon.

Après l’abattage, les viandes sont entièrement malaxées avec du sel pour être ensuite recouvertes et déposées dans le saloir. 10 mois environ après le salage, les producteurs les enlèvent pour les suspendre à des poutres à température basse. L’étape de séchage du jambon de Bayonne quant à elle consiste à mélanger de la graisse de porc abattu avec de la farine, à passer sur le jambon pour avoir un goût raffiné. Elle dure 2 mois.

 

Vient enfin la dernière étape qui est celle de la maturation ou affinage où le jambon est conservé dans des caves. Elle permet de maintenir toute sa saveur et d’optimiser son moelleux. C’est après tout cela que le jambon de Bayonne est mis sur le marché pour être consommé.

Le jambon Serrano

Ce type de jambon est célèbre dans les charcuteries espagnoles. Il est fabriqué à base de porcs qui sont choisis selon les règles de la tradition espagnole. Il est à noter que selon l’ancienne tradition, le jambon Serrano était produit dans les régions montagneuses de l’Espagne. Il est également important de notifier que ce type de jambon n’a pas une durée spécifique de séchage. En effet, cette dernière varie entre 6 et 30 mois.

Par ailleurs, pour qu’il optimise toute sa saveur, il est conservé au frais et dans des salles naturellement sèches à température constante. Enfin, avant d’être consommé, le jambon Serrano est découpé au préalable en de fines lamelles pour servir d’apéritif. Il a un goût salé et peut par exemple être consommé avec du melon.

Le jambon Blanc

Les Français et le jambon blanc, c’est presque une histoire d’amour : nous en consommons 2 kilos par personne chaque année. Jambon-beurre, jambon-coquillettes : il tient une place de choix dans nos réfrigérateurs. Cependant, s’il est vrai que « dans le cochon tout est bon » tout n’est pas forcément bon dans le jambon ! Comment faire son choix pour être certain de déguster un jambon blanc de qualité ?

Le jambon de Pata Negra

D’origine espagnole, le Pata Negra est un jambon ibérique qui provient d’un cochon ayant le plus souvent une couleur foncée ou des fois une couleur noire. Il s’agit d’une race de cochon qui est essentiellement nourri de bellota (glands de chênes verts). C’est ce mode d’alimentation qui reflète la qualité et la saveur qu’on reconnaît au jambon Pata Negra. Il convient de préciser à ce niveau que le jambon Serrano n’est pas à confondre avec le Pata Negra. Le premier est obtenu à partir de porcs blancs.

Le jambon de Savoie

Ce jambon est originaire de la France. Il peut être aussi bien cru que fumé. Dans ce dernier cas, c’est l’utilisation du bois de Hêtre qui est préférée. On le compte parmi les jambons les plus incontournables des charcuteries traditionnelles de la région.

Il faut souligner qu’en plus d’être malaxé avec du sel, il est également assaisonné avec des épices pour avoir une bonne saveur. Après l’étape de séchage au cours de laquelle il est couvert de panne, il passe à l’étape d’étuvage. Enfin, s’ensuit, celle de maturation au cours de laquelle le jambon de Savoie préserve tout son arôme et sa texture fondante. Le jambon de Savoie est particulièrement savoureux et il sert dans la préparation des plats simples.

Le jambon de Vendée

Fabriqué à base de cuisses de porc, ce type de jambon cru est pour la plupart du temps mis sous presse pendant environ 3 mois. Il est cité parmi les spécificités régionales. Salé à la main, il se mange en apéritif. Aussi, il faut comprendre qu’il est fabriqué avec un porc gras choisi avec grand soin. Il est inhibé avec des herbes, mais aussi avec de l’eau-de-vie. Il ne nécessite donc pas de colorant ni de conservateur artificiel.

Il est séché au bout d’un mois environ à une température qui varie entre 4 °C à 5 °C dans une salle ventilée afin que se forme la croûte. Il est conservé à la maison, dans des papiers sulfurisés pendant une semaine minimum. Enfin, il est consommé avec du haricot blanc de la Vendée. Il faut souligner qu’il a un goût à la fois un peu salé et un peu doux. C’est un jambon riche en oméga 3 qui se déguste grillé.

Le jambon d'Auvergne

Fabriqué en hiver selon les pratiques traditionnelles et artisanales en Auvergne, ce jambon est frotté à la main avec du sel sec. Séché et maturé pendant 8 mois environ, ce jambon s’identifie par sa couleur rouge foncé. Assaisonné avec des arômes de type noisette avec de l’ail, il a une odeur de porc séché.

En effet, il est à clarifier qu’il est conservé dans des endroits ventilés à basse température afin que sa saveur soit maintenue. Il est fabriqué avec ou sans os. Son temps de maturité dure parfois 90 jours environ. Enfin, dès qu’il quitte l’étape de maturité, il peut être prêt à la consommation, un mois après. Il pourrait par exemple accompagner vos plats de salades campagnardes.

Vous venez donc de découvrir tous les types de jambons crus que vous pourriez désormais utiliser dans vos plats pour leur donner un goût irrésistible. Ils accompagnent souvent des plats simples à préparer. Cependant, il est important de rappeler qu’ils perdent toute saveur dès qu’ils sont cuits.

suscipit in nec justo ut quis