Quel vin choisir pour quel jambon ?

Le jambon est un terme utilisé pour désigner l’épaule ou la cuisse d’un animal destiné à la consommation. En majorité, on fait référence au porc. Il existe plusieurs types de jambons (de porc), selon les procédés de préparation, les jambons ont la forme cuite, séchée, fumée ou crue. Que ce soit le jambon cru ou sec, la durée de préparation s’étale sur plusieurs mois et surtout selon des procédés bien respectés (température, salinité, épicerie, ingrédients…).

Quels vins choisir pour accompagner la consommation d’un plat au jambon ? Savez-vous que ce choix dépend du type de jambon ? Nous vous présentons ici quelques exemples de jambons avec le type de vin qui devrait les accompagner. Sachez que la liste de jambon présentée ici n’est pas toutefois exhaustive.

Le jambon de paris ou jambon blanc

C’est un jambon cuit en forme rectangulaire, qui a été plongé dans un bouillon de légumes aromatisé. Son poids peut aller jusqu’à 5 kilogrammes. C’est un complément de plusieurs aliments tels le sandwich jambon-beurre, du croissant au jambon ou du croque-monsieur… Les plats les plus populaires faits à base du jambon blanc sont nombreux. Nous pouvons citer entre autres : le filet mignon en croûte, Samossa cheddar, Blanc de poulet, Tourte aux champignons, Gratin de jambon blanc…

L’accompagnement de ces plats serait une réussite si vous parvenez à vous procurer les vins suivants.

Pour les vins blancs :

  • un Bouzeron
  • un Graves
  • un Vouvray
  • un picpoul de Pinet.
vin blanc qui se déguste avec du jambon

Coté rosés, ouvrez les classiques de Tavel ou Bandol, ou encore un vin des Coteaux du Languedoc.

Si vous optez pour le vin rouge, n’hésitez pas à ouvrir un Brouilly, un Coteaux Champenois, un Beaujolais villages, un Morgon ou un Juliénas. Vous pouvez aussi vous pencher aussi sur un Cabernet Franc du Val de Loire, comme un Chinon ou un Bourgueil. Ces vins rouges conservent un bon degré d’acidité qui accompagnera bien le gras de la charcuterie.

Le jambon de Bayonne (cru)

Sa durée de transformation peut aller jusqu’à 7 mois. Les plats dans lesquels il intervient sont nombreux. Nous avons : la tarte basquaise, la quiche à la raclette, les papillotes de rougets, les figues rôties, la tarte aux poivrons, les foulés de jambon de Bayonne Pour accorder vos plats aux jambons de Bayonne, compte tenu de son caractère cru, sélectionnez plutôt des vins rosés forts et intenses. Ainsi, un Costières de Nîmes, un Bandol ou un Minervois feront très bien l’affaire.

Côté vin blanc, les vins tels que le Collioure et le Patrimonio seront en parfaite harmonie. Vous préférez plutôt du vin rouge ? Consommez le léger et frais, contentez-vous juste d’un bon degré d’acidité. Pour cela, une bouteille de Beaujolais Villages vous comblera valablement !

La pata negra

Encore appelé jambon ibérique, le jamón ibérico en espagnol est un jambon sec très réputé et considéré dans son pays. Il est issu des porcs de races ibériques. Sa durée de transformation se situe entre 12 et 48 mois. Les plats dans lesquels il se spécialise sont multiples. Nous pouvons citer : les bouchées aux figues, les bouchées de Noël, la Pizza, les omelettes, la salade aux concombres…

Si vous consommez l’un de ces plats, marier les avec un rosé léger. Alors, un Bergerac vous sera très propice. De même un Rosé d’Anjou, ou encore un vin rouge issu du cépage Gamay vous offrira du bonheur. Pour cela, cherchez un Beaujolais villages.

quel vin avec du jambon

Le jambon Serrano (cru)

Ce jambon, se prépare à partir de n’importe quelle race de porc élevé dans le monde entier. Il existe trois différentes déclinaisons de ce jambon : le jambon Serrano bodega (dont la préparation peut prendre 9 à 12 mois) le jambon Serrano reserva (12 à 15 mois d’affinage) et aussi le jambon Serrano gran reserva (lui peut prendre plus de 15 mois d’affinage).

Les plats qui l’accueillent sont principalement : le pain Catalan, les fameuses Croquetas, le camembert rôti au four, le gaspacho de coco aux copeaux, le filet mignon en croûte, le gâteau de pommes de terre… Ici, les vins convenant aux plats de jambon pata negra peuvent être un Bergeracbeaujolais villages…

La coppa

Elle est élaborée à partir du muscle cervical du porc. Sa transformation se déroule pendant une période de six mois et à l’état manufacturé, ce produit se présente sous forme cylindrique, de couleur rouge veinée de blanc rosé. Les plats dans lesquels on rencontre ce jambon sont nombreux. En effet, que ce soit dans le Pain perdu à la poire de Montbrison, du Gratin au goût d’Italie, des Wraps aux poivrons grillés, la salade d’automne, les Muffins, la coppa constitue un bon élément de préparation.

Ces spécialités s’adaptent parfaitement avec les vins locaux tels : le Bardolino (rouge) ou un Chiaretto (rosé). Côté vins français, vous pouvez militer pour les vins rouge léger frais et surtout fruités. Alors, vous pourrez choisir les vins suivants : Côtes de Blaye ou Côtes de Bordeaux. Vous pouvez aussi orienter vers un rosé délicat et aromatique. À cet effet, un Côtes de Provence vous accompagnera avec plaisir à table.

Le jambon de Parme (cru)

Il doit son nom à sa région d’origine (parme). Sa préparation se veut être rigoureuse et longue. En fait, elle peut durer entre 12 et 36 mois voire plus même. La rigueur découle du fait que ce jambon ne tolère pas l’intervention des produits chimiques tels les conservateurs et les substances additives. Il se veut être un produit « bio », naturel. Les plats dans lesquels il intervient sont : la bruschetta aux tomates, les aubergines au roquefort, le gratin montagnard, la Pastasotto aux légumes… Comme vins à déposer à table, cherchez : le Bardolino (rouge) ou un Chiaretto (rosé), Côtes de Blaye ou Côtes de Bordeaux…

Comme vous pouvez le constater, le choix du type de vin devant accompagner un plat au jambon se fait en fonction du type de jambon utilisé. Pour chaque jambon, il existe aussi un large choix de vin qu’on peut adopter. Que ce soit du vin blanc, du vin rouge ou encore du vin rosé, vous n’aurez que l’embarras de choix. Le plus important, c’est de ne pas exagérer dans les mélanges de vins. Aussi, respectez les accords mets-vins afin de concilier les saveurs, les atténuations des goûts et militer pour des goûts magiques. À table et bon appétit !

at commodo nunc Curabitur Praesent felis eleifend